Stage peche mouche et séjour de pêche

Stage peche mouche, Stage de peche a la mouche, séjour peche mouche en Bourgogne : séjours pêche jeunes adultes, stage pêche jeunes adultes, stages de pêche adultes, truite, saumon, carnassier, en Cote d'Or, Morvan et Bourgogne avec François Deline, moniteur guide de pêche professionnel.
Accueil Canne, moulinet, soie, mouche, saumon

Canne, moulinet, soie, mouche, saumon

Voici quelques éléments et considérations techniques à propos du matériel pour la pêche du saumon à la mouche, notamment en ce qui concerne les cannes, moulinets, soies et les différentes mouches et tube flies à saumon. Ils servent à bien choisir son équipement pour débuter la pratique du Spey cast ou pour préparer son voyage à l’étranger. Tous ces éléments sont volontairement abordés ici d’une manière succincte et sont développés pour mes clients lors de mes stages Spey cast ou stage de lancer Spey et de mes stages de pêche à la mouche. Vous trouverez aussi quelques informations à propos des cannes Switch qui sont des cannes à deux mains courtes pour pêcher en Spey cast soit la truite fario, soit les aloses, les aspes, les truites de mer ou les petits saumons d'été.

SAISON 2018 : Séjour pêche du saumon à la mouche sur Wester Elchies, l'un des deux plus prestigieux parcours de la Spey, programmé pour la semaine 37, du lundi 10 au samedi 15 septembre 2018.

Apprentissage du lancer Spey cast avec du matériel adapté pour les jeunes enfants de 7 à 12 ans : canne Echo Gecko de 7'9 soie 4/5 en trois brins conçue par Tim Rajeff et disposant d'une petite poignée inférieure pour être maniée à deux mains. Un stage Spey cast père-fils est possible !!!

Canne Echo Gecko pour jeunes kids Canne Echo Gecko Tim Rajeff


Canne mouche saumon

Trois critères sont à prendre en considération pour le choix d’une canne à mouche à deux mains pour le débutant qui souhaiterait s’équiper ou le « saumonier » qui voudrait évoluer : l’action de la canne ; le poids de la canne proportionnel au nombre de brins et la longueur de la canne en corrélation avec le poids de la ligne qui lui est assortie.

1°) L’action : Les cannes à mouche à deux mains en carbone, comme les cannes à mouche à une main, peuvent posséder trois actions différentes : plutôt lente en pliant sur une bonne partie de la canne, progressive en pliant à partir des 2/3 et rapide ou de pointe car pliant sur la partie supérieure du scion.

a) Les cannes lentes, dites classiques, ont constitué la norme dans les îles britanniques depuis la naissance du lancer Spey en Ecosse jusqu’à la fin du XXième siècle. Elles étaient utilisées avec des soies naturelles à double pointe (DT). Leurs avantages sont toujours d’être tolérantes pour le novice en nécessitant peu d’efforts pour être chargée et de permettre de réaliser facilement des lancers roulés. Leurs inconvénients sont, soi-disant, de générer de plus larges boucles qui sont un frein pour atteindre de longues distances ou pour lancer contre un fort vent de face. (Sur la question, voir Arthur Oglesby, Fly Fishing for Salmon and Sea Trout, The Crowood Press, 1986 et Hugh Falkus, Speycasting. A new technique. Excellent Press, London, 1994). Aujourd'hui, les cannes de Scott Mackenzie, anciennes DTX Classic (2005) ou modernes DTX G2 (2012), correspondent dans une certaine mesure aux cannes classiques anglaises, mais avec la puissance de la modernité procurée par les carbones actuels. Scott Mackenzie a été trois fois champion de monde de lancer Spey et a été capitaine de l'équipe d'Ecosse qui a remporté le championnat du monde de Spey cast en Irlande en 2006. C'est Scott qui a fait tomber, en 2005, le record de Spey casting d'Alexander Grant datant de 1895 !

b) Les cannes d’action progressive, dites modernes, sont apparues environ à partir des années 1990 avec les fabricants américains (Sage, Loomis, Thomas & Thomas…) qui ont produit des cannes plus rapides et plus légères que leurs aînées. Les grandes marques anglaises produisent également aujourd'hui des cannes avec ce type d'action progressive (Hardy & Greys, Mackenzie, Carron, etc…). Elles ont pour avantages de mieux réagir aux mouvements du lanceur ; elles génèrent des boucles plus serrées qui pénètrent mieux le vent permettant d’atteindre des distances plus longues ; elles peuvent arracher plus facilement des lignes à pointes plongeantes. Avec l’apparition de ces cannes modernes, de nouvelles soies avec un profil décentré vers l’avant sont également arrivées sur le marché pour être en harmonie avec ces cannes.

c) Les cannes rapides ou de pointe, dites contemporaines, constituent la tendance actuelle. Elles peuvent être chargées avec des têtes de lancer plus ou moins courtes (Skagit, Shooting head ou tête courte). D’une manière générale, les cannes trop rapides présentent cependant l’inconvénient d’être moins tolérantes pour un débutant ; et, de plus, comme elles ne "roulent" pas bien, elles ne permettent pas de faire correctement certains lancers avec ancrage prolongé sur l'eau comme le roulé, le double Spey ou le Circle Spey ou Snap C et le Snap T.

Pour ma part, j’ai une préférence pour les cannes d’action traditionnelle/progressive telles que ma Hardy Marksman 2 T Séries (Traditionnelle) 16' soie de # 11 (en réalité 11/12) en 4 brins (action traditionnelle), ma G-Loomis GLX "Roaring river greased line" de 15' soies # 10/11 (en réalité 11/12) en 4 brins (Médium action), ma Thomas & Thomas DNA de 14’ soie de 9 en 5 brins (action progressive semi-rapide), ma Loop Yellow Line de 13',2 soie de 8 en 4 brins (action progressive) et ma G-Loomis GLX "Roaring river Switch" de 11' soie # 7 en 4 brins (action progressive).

2°) Le poids : Lors de ces cinq dernières années, les constructeurs de cannes à deux mains ont réalisé de réelles avancées en termes de poids et d’encombrement. Ce fut le cas, par exemple, dès 2010/2011 pour Hardy avec le carbone Sintrix et Loomis avec le carbone NRX ; en 2011/2012 pour Zpey avec la série Infinity ; en 2013 pour Sage avec la série One, pour Loop avec la série Cross S1 et pour Thomas & Thomas avec la série DNA ; en 2014 pour Sage avec la Sage One 14' soie de 9 en 6 brins et pour Mackenzie avec la DTX Atlas 14,9' soie de 10 en 6 brins. On le verra par la suite, le poids de la canne est un critère très important qui peut être déterminant pour le style de lancer.

3°) La longueur : La longueur de la canne à deux mains est choisie généralement en fonction de la taille de la rivière : pour une grande rivière large comme la Spey, l'Allier ou la Loire, on préconise souvent une canne de 15’ pour soie de 10/11 ou de 16' pour soie de 11/12 ; pour une rivière de largeur moyenne (30 à 40 m), c’est la 14’ pour soie de 9/10 qui est conseillée et pour les plus petites rivières, on utilise une 13’ pour soie de 8/9 et une 11' pour soie de 6/7 par eaux basses. Il faut savoir aussi pour établir son choix qu’un pied (30 cm) de moins pour une canne équivaut à une perte de 3 mètres lors d’un lancer. De même, pour chaque pied (30 cm) de plus que vous vous enfoncerez dans l’eau, vous perdrez encore 3 mètres de distance lors du lancer. Enfin, il est établi que les longues cannes permettent un meilleur contrôle de la ligne en action de pêche pour faire des corrections (mending) et peuvent mieux arracher les lignes à pointes plongeantes.


Test comparatif de cannes à mouche à deux mains de 14' soie # 9 en 4, 5 et 6 brins pour la pêche du saumon

Voici quelques cannes que j'ai pu testées avec la mention de la masse vérifiée par mes soins et les prix indiqués sur le marché français :

* Shakespeare Oracle XT 14' soie # 9, 4 brins, 251 g, 99 € (existe en version 6 brins, l'Oracle Expédition 13'9 soie de # 9, 272 g, encombrement 75 cm, 189 €, est disponible chez M. Claude Valéro Sanz, Le Poisson Roy à Navarrenx 64, www.lepoissonroy.com). Cette canne est légère et permet de bien débuter à peu de frais, car elle est très tolérante et s'équilibre très bien avec un moulinet relativement bon marché ; convient pour les lancers verticaux, roulés et Spey en utilisant une soie 8/9. * Echo TR Spey 14' soie de # 9 (630/750 grains, soit 45 g en moyenne), 4 brins, 306 g), 339 €. Cette canne canadienne a été conçue par Tim Rajeff (membre du team Gary Loomis avec le desingner Steve Rajeff dans les années 1980 et directeur du 1ier camp de pêche du saumon en Russie sur la rivière Ponoi, péninsule de Kola, en 1990 et concepteur des soies Airflo). Cette canne puissante est à utiliser avec une soie 9/10 (Shooting Head Guideline Triple Density Float/Hover/Int, 39 g, 602 grains) et est adaptée pour le style de lancer Scandinave. * Loop Opti Power Spey 14' soie # 9/10, 5 brins, 282 g, 649 €. On rentre ici dans la catégorie des bonnes cannes rapport qualité/prix qui s'équilibre bien avec le choix d'un moulinet adapté. Cette canne est livrée avec un petit carré de paraffine et sur son tube de transport, il y a deux passants qui permettent de l'attacher solidement à l'extérieur de son sac de voyage. De plus, en raison de son faible encombrement, elle est appréciée des voyageurs. * Hardy Marksman 2 T Séries 14' soie de # 9, 4 brins, 264 g, 679 €. Canne d'action traditionnelle anglaise très bien finie et livrée avec des embouts mâles de protection pour obstruer la partie femelle des emmanchements lors du rangement de la canne * Thomas & Thomas DNA Spey 14' soie # 9 (500/650 grains), 5 brins, 254 g, 999 €. Encombrement dans son tube de protection : 94 cm. Canne légère et puissante, douce et précise, mais elle requiert un certain niveau technique en raison de sa réactivité. Elle s'équilibre parfaitement avec le moulinet Loop Opti Big. Cet ensemble est à la canne à mouche à deux mains Spey, ce que les whiskies japonais Yamazaki Suntory 18 ans d'âge et Yoichi Nikka 20 ans d'âge sont au whisky. * Sage One 14' soie # 9, 6 brins, 269 g, 1115 €. Canne que les voyageurs apprécieront en raison de son faible encombrement (78 cm) et de son faible poids pour une 6 brins. Un voyagiste, Jean-Pierre Guillemaud, ancien membre de l'équipe de France de Pêche à la Mouche dans les années 1983 à 1989, plus connu par son surnom d'enfance "Piam", l'a adoptée. Nous terminerons par la mention du sac de voyage Simms "Dry Creek Duffel Bag" (étanche) Large : Long 112 cm, Haut 43 cm et Larg 38 cm ; 184 litres pour 1620 g), 219 € qui est à notre connaissance le seul sac de voyage permettant de transporter en diagonale une canne à saumon à deux mains de 14' en 4 brins avec son tube ou à plat sans son tube. Il a été complété/remplacé par le sac "Dry Creek Duffel X-Large Greystone (122 x 40 x 33 cm et 164 l) à 259 € qui permet de transporter une canne de 15' en 4 brins à plat sans son tube ou en diagonale avec la tube.


Moulinet mouche saumon

Deux critères sont à prendre en considération pour l’achat d’un bon moulinet à large moyeu (large arbor) doté d'un bon frein : la capacité et le poids.

1°) La capacité : Pour loger une soie de 9 devant équiper une canne de 14’, il vous faudra recourir à un moulinet avec une référence de 9/13 et pour loger une soie de 10/11 ou de 12 adaptée à une canne de 15’ ou 16', un moulinet avec une référence de 10/14 sera nécessaire. Pourquoi ? D’une part, parce qu’il faut loger les 160 mètres de backing de 30 lbs ; et, d’autre part, parce qu’il faut laisser un espace d’au moins un demi-centimètre à un centimètre entre la soie enroulée et le bâti du moulinet. En effet, lorsqu’on prépare chez soi son matériel, on prend soin d’enrouler correctement le backing et la soie avec des spires jointives afin que la soie ne frotte pas sur le bâti du moulinet (en général trop petit), mais lorsque vous prenez un saumon qui fait son rush et qui revient ensuite vers vous, vous rembobiner dans la précipitation sans forcément répartir correctement les spires de soie et cela risque de coincer au moment où il sera proche de vous. Vous ayant aperçu, le poisson de votre vie repartira de plus belle et la casse sera peut-être au rendez-vous !

2°) Le poids : Contrairement à l’idée reçue, le poids d’un moulinet pour une canne à deux mains doit être relativement élevé. En effet, il doit permettre, lorsqu’il est seulement garni du backing et d’une partie de la ligne courante — la tête de la soie étant sortie de la canne —, d’équilibrer l’ensemble de votre équipement en situation de lancer et de pêche. Si cet équilibre n’est pas atteint, d’une part, cela nuit à la qualité de vos lancers ; et, d’autre part, cela engendre des douleurs tendineuses et musculaires. Pour déterminer à l’avance la masse exacte du moulinet que vous devrez acheter pour votre canne, il existe une formule mathématique qui tient compte de la morphologie du lanceur, plus exactement de la longueur de ses bras. Le point d’équilibre de la canne qui sert aussi de point d’appui lors du lancer avant sera là où la main haute sera positionnée sur la poignée. Il en résulte qu’il variera selon la taille d’un individu à un autre. Un dernier point qui est en corrélation avec ce qui vient d’être énoncé : il est préférable que le porte-moulinet dispose d’un blocage du moulinet vers le bas, ce qui aura pour conséquence de changer le point d’équilibre de la canne de quelques centimètres et cela se traduira par un allègement du poids du moulinet de l’ordre de 60 g ; ce qui est loin d’être négligeable !


Soie mouche saumon

Tout d’abord, il faut savoir qu’une soie prévue pour une canne à une main ne convient pas pour charger une canne à deux mains. La simple lecture du tableau ci-dessous où sont exprimées en grains (1 grain = 0,065 g) et en grammes les masses des têtes des différents numéros de soie vaudra mieux qu’un long discours. Par ailleurs, AFTMA signifie (Association of Fishing Tackle Manufacturers of America / Association des fabricants de matériel de pêche d’Amérique) et c'est la norme pour désigner les soies des cannes à une main qui sont évaluées, dans tous les cas, sur les 9 premiers mètres (30' pieds). AFFTA signifie (American Fly Fishing Trade Association / Association Américaine Professionnelle de Pêche à la Mouche) et c'est la norme pour désigner les soies des cannes à deux mains qui sont réparties en 4 catégories parce que la longueur de leur tête est différente et qu'elle n’a pas la même masse : H est la norme pour les têtes de lancer (Shooting Heads) évaluées à 12 mètres (40’) ; S est la norme pour les têtes courtes évaluées à 16,7 mètres (55’) ; M est la norme pour les têtes moyennes évaluées à 19,8 mètres (65’) ; L est la norme pour les têtes longues (Long Belly) évaluées à 22,8 mètres (75’).

Norme AFTMA pour canne à une main et norme AFFTA pour canne à deux mains (H, S, M, L)

Ensuite, parmi les différentes catégories de tête (H, S, M, L), laquelle choisir pour un débutant ? Il est généralement admis de recommander une tête courte (S) à une personne qui débute pour le lancer Spey, avec un numéro de soie qui correspond (en principe !!!) à celui indiqué sur la canne. A titre de bons élèves de la classe qui montrent le bon exemple pour les autres constructeurs, on citera la canne à deux mains G-Loomis NRX 14' soie de # 9/10 (concepteur Steve Rajeff) qui mentionne sur la canne le poids de la soie en grammes et en grains (36 g - 550 gr) et la canne à deux mains Echo TR Spey 14' soie de # 9 prévue pour le lancer de style Scandinave (concepteur Tim Rajeff/Airflo) qui mentionne sur la canne le poids de la soie en grains (630 gr - 750 gr, soit 45 g de moyenne) . De plus, dans un souci de simplicité et d’économie, il est préférable d’opter pour soie en version multi pointes (versitip), c’est-à-dire que ventre de la soie flottante se terminera par des pointes interchangeables de longueur et de masse identique, mais de densité différentes : une flottante F, une intermédiaire I (S 1,5, qui s'enfonce de 1,5 ips [inch par seconde], c'est-à-dire 3,81 cm), une plongeante moyenne S 3 (7,62 cm par seconde), une plongeante rapide S 8 (20,32 cm par seconde). Equipé de la sorte, il pourra faire face aux principales situations. Une fois aguerri, le bon lanceur de Spey utilisera une soie avec à une tête moyenne (M) qui sera plus agréable à lancer et qui aura plus de stabilité dans l’air. Elle permettra d’obtenir une distance supplémentaire et constituera une meilleure ligne pour faire des corrections (mending) et pêcher à la mouche plus efficacement. Le lanceur chevronné qui lancera facilement cette dernière ligne utilisera une tête longue (L) dont la masse sera bien utile pour les journées de grands vents pour réaliser l'ensemble des lancers Spey.

Enfin, pour conclure sur le choix de l’équipement complet, s’il est préférable à mon sens d’avoir plusieurs cannes de longueur différente et de poids de ligne différent (au moins 2 : une 14' et une 16' et éventuellement une troisième Switch de 11' pour le fun), mais s’il n’en faut choisir qu’une, ce serait une canne de 14’ progressive et polyvalente pour une soie de 9, assortie d’un moulinet de taille 13 ou 14, lui-même garni d’une soie n° 9 avec une courte tête (S de 55 ') en multi-tip. Ce choix est justifié par des impératifs de compromis pour la légèreté et la facilité pour le transport en avion (Exemple de canne : la Loop Opti Power Spey 14' # 9/10 en 5 brins à un prix raisonnable pour un produit de qualité). Mais celui qui veut une véritable canne pour pratiquer le Spey casting dans les règles de l'art, comme sur la Ness, à Inverness, en Ecosse, il lui faut une 16' # 11 avec une soie de 65' (mid spey) ou de 75' (long belly). J'ajouterai également qu'il est préférable d'acheter d'emblée un ensemble de très bonne facture possédant les qualités requises pour un équilibre optimal (il y a peu d'équipements complets sur le marché qui remplissent les conditions), mais qu'il existe cepedant quelques ensembles corrects à prix raisonnable pour les budgets plus resserrés, comme nous l'avons évoqués plus haut dans le test comparatif de quelques cannes à deux mains de 14' pour soie de # 9.


Canne Switch à deux mains et à une main pour lancer en Spey cast et techniques de lancer Spey

En anglais, le verbe to "switch" signifie "changer" ou "se transformer". Les cannes Switch sont donc des cannes à deux mains courtes et polyvalentes qui peuvent être utilisées alternativement, soit à une main, soit à deux mains dans la mesure où elles disposent d'une poignée inférieure permettant de tenir la canne pour effectuer des lancers Spey ou Spey casting. A vrai dire, elles seront essentiellement utilisées à deux mains. Bob Meiser, facteur de canne de l'Oregon, à qui l'on attribue la paternité des cannes Switch crées vers le milieu des années 1980, énonce : "Les cannes switch sont des cannes à deux mains courtes qui offrent la possibilité d'être utilisées comme une canne à une main, si le lanceur le désire, ou si c'est un avantage de s'en servir ainsi". Un pêcheur de truites en rivières ou en réservoirs (avec ou sans float tube) ou un pêcheur d'aloses, d'aspes, de truites de mer ou de petits saumons d'été pourra choisir une canne de 11' ou 11'6 en 4 brins (par exemple, une G-Loomis GLX "Roaring river Switch" # 7 [450 grains ou 29,25 g] ou une Sage One Switch) pour soie de 7 et utiliser une soie Rio Switch adaptée, dont la masse du ventre au changement de couleur est de 25 g ! Nous attirons l'attention sur le fait que les soies Switch, permettant de charger une canne Switch, ont une tête de 16,7 mètres (55 pieds) relevant ainsi de la catégorie des têtes courtes (S) selon la norme AFFTA des cannes à deux mains et correspondent pour leur masse à une soie de la catégorie des têtes courtes (S) prévue pour les cannes à deux mains. Il ne faut donc pas utiliser sur ce type de canne une soie prévue pour une canne à une main et la détermination précise du numéro de soie présente quelques subtilités en raison du profil spécifique du ventre de ce type de soie. De plus, pour une canne Switch, il est préférable d'opter pour une soie Switch Rio entièrement flottante (ligne courante et fuseau de lancer) pour pêcher juste sous la surface ou d'utiliser une soie flottante multi-tips pour faire face aux principales situations de pêche.


Mouches à saumon et à truite de mer

En matière de pêche du saumon, la réussite tient dans la présentation d'une mouche à un saumon "mordeur". A partir de là, outre les modèles classiques de mouches à saumon vendus dans le commerce (Blue Charm, Monroe Killer, Green Highlander, Stoat Tail, etc…) j'utilise principalement deux modèles de ma fabrication (on ne peut plus simple), un foncé [noir] et un clair [beige/marron clair], en plusieurs tailles (de l'hameçon simple n° 2 au petit triple n° 14). Et dans certaines circonstances, une toute petite "Cascade" (noir, jaune/orange sur un petit triple de 12 ou 14) ou une petite Willie Gunn (mouche conçue par Miller et Wilson dans les années 1940 pour faire évoluer la Thunder and Lightning et adoptée par William Gunn [1909/1996]) et une Collie Dog ou une Sunray Shadow, toujours de ma fabrication, sont les bienvenues.

Juste quelques mots d'histoire à propos de la Collie Dog (appelée parfois Colley Dog) et de la Sunray Shadow : la première daterait de la fin du XVIII ième siècle ou de la moitié du XIX sème siècle et est d'origine écossaise ; elle était liée à la simple utilisation de poils noirs de chien Border Collie. La seconde date de la moitié du XX ième siècle et est d'origine norvégienne et a été réalisée par Ray Brooks avec du poil de queue d'écureuil blanc (la sous aile peut être aussi réalisée avec du Bucktail blanc), du poil noir de singe Colobe tiré d'un tapis (grande aile aujourd'hui remplacée par du poil de chèvre noir) et quelques herls de paon (et fibres de Krystal Flash pour la sur aile). Ces grandes mouches sont censées imiter des civelles, anguillons, lamproies de Planer ou "chatouilles". Au reste, ces mouches appartiennent à la même famille qu'un streamer d'origine anglaise : l'"Elver" (traduction en anglais de "civelle"). Ce streamer fut ensuite adapté par un américain, J. Hubert, qui pêcha surtout en Islande et qui transforma ce streamer en mouche à saumon avec une grande aile montée sur de petits hameçons doubles  : l'Elver Sunray Shadow.

Et pour voir une bibliographie d'ouvrages traitants du montage des mouches à saumon, notamment des anciennes "Barbolles" de Lucien Bonnenfant, de Michel Duborgel, de Paul Boyer et de Guy Noël Chaumont, cliquez sur mes pages "Mouches à saumon" et "Stage montage mouche".

Sunray Shadow (Ray Brooks)
Mouche à saumon Elver Sunray Shadow

Pour la truite de mer, je ne me complique pas la vie en utilisant deux modèles du maître en la matière, Hugh Falkus : la "Medicine" et le "Leurre Plongeant", ainsi que quelques petites mouches locales écossaises ou irlandaises.

En attendant la suite de ces considérations sur les mouches à saumon et leur montage, vous pouvez consultez celles relatives aux vêtements techniques pour pêcher dans des conditions climatiques rudes ou des latitudes septentrionales et aux choix des waders, vestes, chaussures de wading et matériel de sécurité, en activant les différents liens et en suivant le guide !